jeudi, septembre 21, 2017

Anna Casas en France


Anna Casas (4ème. ESO) est allée cet été en Andorre, mais elle a pu aussi passer une journée en France. Elle nous la raconte...


Cet été, mes grands-parents, ma soeur et moi nous sommes allés à une ville à côté d'Andorre la Vieille qui s'appelle Massana. C'est un petit village au centre-ouest du pays. 

Le premier jour, nous sommes allés à un village de le sud de la France. Il s'appelle Aix-les-thermes. Nous avons mangé à un restaurant traditionnel avec de la cuisine française; il s'appelle "Le Grand Café". Moi, j'ai demandé fondue, mais ils n'ont pas. À la fin, j'ai demandé tartare de boeuf; ma soeur a demandé macaroni avec fromage. L'après-midi, nous sommes allés à la Maison des loups; c'est une montagne où vivent les loups. 

Ça a été une bonne journée de mes vacances.

Anna Casas  

lundi, septembre 18, 2017

Bonne rentrée


Depuis vendredi les élèves sont déjà au lycée : les nouveaux découvrent les salles, les couloirs, la cantine et ils rencontrent leurs nouveaux profs aussi !  Les autres avaient hâte vendredi de rencontrer leurs camarades, de parler de leur été...

Aujourd'hui, tout le monde est là pour bien travailler et pour avoir de bons résultats scolaires. Vous allez me dire que nous sommes très optimistes, mais eux aussi, c'est sûr. Ils savent qu'il faut partir du bon pied et dans la bonne direction.

Bonne rentrée à tous !



vendredi, septembre 15, 2017

Un stage à Annecy : Ruth Domínguez


Cet été, en juillet, ma sœur et moi, on est allées à Annecy, une ville près de Genève afin de faire notre
stage en entreprise dans le secteur hôtelier. On n’avait jamais travaillé avant, mais on avait très hâte d’y aller.

On était dans un hôtel et on faisait surtout les travaux au restaurant, on était aussi quelque jour à la réception mais pas autant. On aidait en cuisine avec le « buffet » et on préparait le petit déjeuner. À l’hôtel ils avaient tous l’air très gentil. Ils nous on tous très bien accueillies depuis le premier jour. C’était comme une grande famille.

En plus, Réginald, il nous a accueillies les bras ouverts dans sa famille depuis notre arrivée.

C’est n’est pas un mensonge si je dis que les matins étaient un peu durs car le travail était plus que tout physique bien que les après-midis et les soirs étaient géniaux. On sortait en ville avec des amis qu’on avait fait, on allait pour manger, au cinéma, au lac, on essayait de faire des crêpes…


Celle-ci a été une expérience inoubliable et je ne changerais rien. C’était un mois incroyable qu’on ne va jamais oublier. Pendant ce mois j’ai grandi comme personne, j’ai compris qu’est-ce que c’est vraiment le travail et surtout j’ai fait des très bons amis.


jeudi, septembre 14, 2017

Un stage à Annecy : Carla Domínguez

Nous commençons aujourd'hui les articles des nos élèves en France. Il y en a qui sont partis faire un stage en entreprise, d'autres en vacances, d'autres en échange... Ils nous racontent leurs expériences.

La première à parler, c'est Carla Domínguez, qui est partie avec sa soeur Ruth faire un stage en entreprise à Annecy, dans un hôtel. Voilà ce qu'elle nous raconte :

Le mois de juillet 2017 j’ai effectué un stage en entreprise à Annecy dans BEST HOTEL.




Pendant le mois que j’ai été là et j’ai beaucoup appris mais,  surtout,  j’ai grandi comme personne. 

J’ai appris différentes taches du métier hôtelier, sur Annecy il y a beaucoup de demande et on doit essayer d’être différent, et dans BEST HOTEL la différence c’est la gentillesse, je n’ai jamais vu autant.

 Au début c’était un  peu difficile, aider aux demandes des clients, être très polie et sympa car il y a des clients un peu ennuyeux. Mais peu à peu je m'y suis habituée.

C'est pour cela que sans l’aide de Réginald et son équipe tout cela n'aurait pas été possible, ils ont tous veillé pour nous, comme si nous étions leurs  petites filles. Le plus important est que je me suis sentie très aimée.

Depuis le premier jour la famille de Réginald et lui même nous ont traité  ma sœur et moi comme deux personnes de sa famille, et en plus nous avons connu ses deux filles, qui ont notre âge.

À mon avis cette expérience m’a beaucoup apporté, j’ai vu comment se déroule le monde du travail, on ne le voit pas de la même façon quand on est dans le lycée mais je dois dire que j’ai bien aimé y être.

Ce mois a changé ma perspective de voir la vie et j’aime m’enrichir avec un nouvel lieu, les gens qui y habitent, etc.

Mais ce qui est plus important pour moi sont les relations que nous avons faites pendant le mois, tous les collègues de l' hôtel, la famille de Réginald et ses filles avec lesquelles nous gardons le contact.






mercredi, septembre 13, 2017

Les colonies de Blanca Castellví


Nous commençons aujourd'hui les articles des nos élèves en France. Il y en a qui sont partis faire un stage en entreprise, d'autres en vacances, d'autres en échange... Ils nous racontent leurs expériences.


J’ai fait mon stage cet été comme animatrice dans la colonie « Les bonnes vacances », situé à la Teste du Buch, une petite ville de l’Aquitanie, en France. C’était la première fois que je travaillais et pour cette raison j’étais un peu nerveuse à l’heure de commencer. 

Le premier jour était principalement une présentation avec le directeur, Clément, et tous les autres animateurs. Nous avons aussi organisé tout notre travail et les activités pour les enfants à la fois que les animateurs nous nous connaissions mieux. Tout le monde avait l’intention d’aider et dete  faire sentir confortable pendant le travail et c’est un point que je remercie beaucoup. Pendant les premiers jours il n'y avait pas d'enfants à la colo, c'étaient des jours exclusivement  de planification.

La colonie était distribuée en trois parties de logements: Pour les enfants les plus grands (12-14) et leurs animateurs et animatrices, des tentes. Pour les moyens (9-11), un bâtiment ou il y avait leurs chambres et dessous, les lieux principaux des activités (la ludothèque, la cantine, le bureau du directeur…). Et finalement, le plus petits (6-8) qui vivaient dans un bâtiment différent avec leurs animatrices (j’étais une d’elles). 

Bien que je sois inscrite à la colonie comme stagiaire, mon travail a été presque le même que une animatrice, parce que j’ai effectué les mêmes travaux et avec la même procédure.

Les enfants sont arrivés dans mon cinquième jour-là de différentes parties de France (Toulouse, Castres, Bordeaux…). Depuis le premier moment j’ai eu une connexion spéciale avec ces enfants et bien que le travail soit dur parce qu'on devait leur proportionner de l'aide et les instruire pour un bon comportement, j’ai eu une expérience inoubliable grâce à eux et elles.

Un résumé des activités de chaque semaine poudrais être:



Pendant la première semaine, la thématique principale de la colonie était « La forêt magique » et après les présentations entre les enfants à travers de différents jeux, nous sommes allés à quelques lieux comme la plage de Biscarrosse, le lac de Cazaux et faire l’accrobranche. Les activités dans la colo étaient des jeux comme le RallyChoco, l’homme en noir, une présentation de l’incroyable talent des enfants de la colo, des jeux sportifs et créatifs, quelque baignade à la piscine, les facteurs, un jour pour se communiquer à travers des animateurs et l’attendue « Boom », la fête de Vendredi soir que tous les enfants attendait avec illusion.

 Le thème de la seconde semaine était « Les mystères de la grande dune ». Les activités à l’extérieur de la colo étaient dans ce cas une visite à la Dune de Pyla, un impressionnant désert avec des vues incroyables, à la plage de Biscarrosse une autre fois et un grand tournois de Bowling. Les jeux principaux de la seconde semaine ont était le jeu de rôles « Les mystères de la grande dune », le casino infantile, les jeux varies sportifs er créatifs et le protagoniste de cette semaine, le craque patate.

Les facteurs et la boom aussi, les deux activités que les enfants espéraient avec plus enthousiasme accompagnés d’un peu de pluie cette semaine, qui ne fait jamais mal.

La dernière semaine à tourné autour de « L’aquacolo ». Comme toutes les semaines, les jeux sportifs et créatifs ont triomphé mais avec l’annexion des jeux musicales et la drôle olympiade. Les activités extra de cette troisième semaine ont été la visite à la impressionnante ville Arcachon et la balade en bateau pour Cap Fêrret. Comme toutes les semaines, les facteurs et la Boom ont dirigé le triomphe et l’adieu à tout ce que nous avons créé pendant ces semaines a était très émotif.

Pendant le temps libre des enfants, la ludothèque, les pistes de foot et basquet et beaucoup d’installations de plus étaient disponibles pour les enfants. Tous les samedis, toute la colo allait à « Aqualand » un des parcs aquatiques plus drôles de l’Aquitaine à jouir le weekend.

Comme expérience je crois que c’était un point important dans ma vie parce que j’ai eu une responsabilité énorme qui t’enseigne la réelle signification de travailler et j’ai été capable d’aider et éduquer les enfants et m’organiser pour réussir à tout ça. Et, en plus, dans une autre langue, un autre point que je veux remarquer. J’ai eu une amélioration inévitable du français parlé parce que c’était la seule possibilité que j’avais de me communiquer avec les autres. Et pour finir, les enfants. Cette expérience a été  si spéciale pour moi grâce à eux et à l’estime inconditionnelle qu’ils m’ont donné pendant mon stage et à tous les sourires qu’ils m’ont offert.



Blanca Castellví Vázquez

jeudi, septembre 07, 2017

Des cours d'été à l'Institut Gabriel Ferrater


Comme d'autres années, quelques élèves de premier cycle d'ESO ont participé à un cours de français en juillet. La professeure était Mar Sardà, une ancienne élève Bachibac. Voilà ce qu'elle nous raconte d'un cours d'été entre la salle de classe et des activités à l'extérieur :


Bonjour tout le monde !!!

Je m'appelle Mar Sardà et il y a quelques années, j'étais élève Bachibac à l'Institut Gabriel Ferrater. Les professeurs de français m'ont proposé de faire un cours intensif de français pendant deux semaines en juillet à des élèves d'ESO. J'ai été très heureuse d'accepter !

Pendant les heures de cours, les élèves ont appris du vocabulaire, des expressions françaises, comment organiser un voyage en France, comment préparer des crêpes (dans un restaurant de notre ville !) et comment faire un reportage-photo. 

Le dernier jour de cours, nous avons organisé une petite sortie touristique à Tarragone pour prendre des photos de la ville et les ajouter sur notre compte Instagram. Vous pouvez nous trouver à l'aide de l'identificateur @photoreportage5. Après avoir pris des photos, on a dû choisir une petite phrase pour chacune. Vous êtes invités à nous suivre sur Instagram et à appuyer sur "j'aime" pour vos photos préférées. 

À bientôt !

Mar Sardà 











vendredi, septembre 01, 2017